S'identifier

 Nous contacter


~ Dernière Mise à Jour Générale :
09 septembre 2017
________________

 Astuces pour le régime

Par APPF • 9.3-Alimentation • Jeudi 26/07/2012  • Lu 2313 fois • Version imprimable

Extrait Conférence faite par Mme Kernel, dietéticienne à l'hôpital Bichat de Paris

Quand on a peur de prendre du poids ou que l'on veut perdre du poids. Il faut augmenter les protéines.

Nesvital : c'est un produit que l'on trouve en para-pharmacie qui existe en trois parfums, caramel, chocolat, vanille qui peut remplacer un repas quand on est au régime à cause des corticoïdes. Il est excessivement riche en protéines, 35 gr de protéines par flacon et contient aussi des minéraux et des vitamines. C’est un vieux produit qui existe depuis très longtemps, c’est peu sucré, le prix n’est pas excessif. Quand on a pas le temps de manger, il vaut mieux manger ça.

 

Le soir, si vous n'avez pas envie de manger de viande, du poisson,vous pouvez toujours vous faire un potage. Vous aurez ainsi vos vitamines et votre potassium. Parce que le potassium, quand nous n'en avons pas assez, nous sommes fatigués. 300 g de fromage blanc plus le potage vous apportent 20 g de protéines. C'est un repas parfaitement équilibré à condition que vous ayez mangé de la viande ou du poisson ou des oeufs à midi pour vous apporter du fer. Il n’y a du fer que dans les protéines d'origine animale.

Revenons sur le fer, quand nous n’avons pas assez de fer, nous devenons anémiés. Le premier signe de l'anémie est la fatigue générale. Il faut alors se demander si on mange assez de fer. Il y a du fer dans la viande, les œufs, le poisson, la volaille, les huîtres,….Il y a des associations à faire : manger des aliments riches en fer avec un aliment riche en vitamines C, comme orange, clémentine, etc. Cela permet de mieux fixer le fer qu'on mange. Les moules sont intéressantes, elles sont riches en protéines et fer. Le bœuf-carotte est une excellente association.

Avec les corticoïdes vous avez besoin de 120 mg de calcium par jour quel que soit la dose de corticoïdes. L'intérêt de manger du fromage ou de boire du lait c'est que vous avez du calcium et des protéines en même temps donc c'est tout bénéfice. Quand on prend des corticoïdes pendant longtemps, c'est quand même le métabolisme lipidique graisse) et glucidique (sucre) qui est en jeu. Et c'est à la maladie cardio-vasculaire et à la prise de poids qu'il faut faire attention. Le fromage c’est bien, c’est riche en protéines et en calcium mais c’est un peu gras.

Attention aux sucres ou aux produits sucrés. Il vaut mieux les consommer à l'intérieur d'un repas car sucres et produits sucrés stimulent l'insuline et préparent à stocker. C'est pour cela qu'il faut diminuer l’apport en sucre à absorption rapide.
Quand on est diabétique, il faut faire attention aux sucres mais aussi aux corps gras.

La recommandation est faite de manger un plat de féculents par jour c'est-à-dire pâtes, pommes de terre, en quantité selon votre poids. Si vous n'avez pas de problème de poids, 200 g de féculents ou plus si vous avez faim. Il faut faire attention parce que les corticoïdes donnent faim.
Manger un plat de légumes par jour sous n'importe quelle forme, en potage, en gratin, en purée... Le pain doit être présent en accompagnement des légumes et au petit déjeuner parce que les féculents calent la faim.
Quant aux fruits, deux par jour. Une pomme, une banane, dix gros grains de raisins.

Limiter la consommation en graisse. Dans le cas où on a un peu trop de poids, on ne doit pas consommer plus de trois portions de matières grasses par jour. Pour quelqu'un qui est en équilibre de poids c’est 10 à 20 g de beurre par jour (multiplié par 2 si c’est de l’allégé) et deux à trois cuillères à soupe de matières grasses végétales notamment olive et colza parce que ce sont des huiles végétales poly-insaturées qui jouent un rôle bénéfique dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Après vous pouvez prendre des huiles mélangées de type ISIO 4 à partir du moment où il y a un petit peu d'huile d'olive dans la composition. C’est équivalent également à 30 g de chocolat ou un rocher Suchard, 30 g de charcuterie, mais attention 30g de charcuterie est égale à 1 g de sel.

En conclusion :
Corticothérapie rime avec équilibre alimentaire et l'équivalence alimentaire. La faim est mauvaise conseillère. Consommez de la viande, pensez aux produits laitiers, les prendre en collation si vous avez faim. Attention aux fruits et aux aliments trop sucrés, aux graisses alimentaires. Le fer et les protéines sont ceux qui vous permettent de prendre du bon poids de muscle, les sucres et le gras sont ceux qui vont vous faireprendre de la graisse et grossir du visage et du haut du corps. Attention aux aliments trop salés pour ceux qui ont beaucoup de corticoïdes ( 40 mg par jour par exemple pour un adulte).

→ Retour sous-rubrique Alimentation

 


Mots-clés : , ,

 _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Mentions légales                                                                                                                                                                                                         
Evolutions site réalisées par Intonaco Créations