S'identifier

 Nous contacter


~ Dernière Mise à Jour Générale :
06 février 2017
________________

~ A ~

Par APPF • Lexique • Mardi 25/11/2014  • Lu 1789 fois • Version imprimable

A ~ B ~ C ~ D ~ E F ~ G ~ H ~ I ~ J ~ K ~ L ~ M N ~ O P ~ Q R S ~ T U ~ V ~ W X Y Z 
 
Lexique proposé par le Docteur LE ROUX - Hôpital St Louis - Centre de référence de la région parisienne
Les indications en italique sont du vocabulaire courant rajouté par l'APPF 
__________________________________________________________________________________________________________________

~ Acantholyse : perte de la cohésion entre les cellules épidermiques (kératinocytes en particulier) ; mécanisme à l’origine des bulles dans les pemphigus.

  

Acides aminés : petites molécules lesquelles, assemblées entre-elles, forment des protéines.

Affection : Maladie.

 

Anticorps ou immunoglobuline : protéines produites par des cellules du système immunitaire, les lymphocytes B, en réponse à leur activation par des substances spécifiques (les antigènes) « étrangères » à l’organisme ou « reconnues comme étrangères ». Les anticorps se fixent sur les antigènes correspondants, rendant ainsi plus aisée leur destruction par le système immunitaire. Ce sont, en temps normal, les « soldats » qui nous protègent contre les infections à virus, bactéries ou parasites.

Eléments produits par les globules blancs de notre système immunitaire. Normalement très utiles et faits pour nous défendre contre les maladies (infections, virus, bactéries, parasites,…).

 

Antigènes : substances « étrangères » à l’organisme ou « reconnues comme étrangères » par le système immunitaire. Les antigènes sont les bactéries, virus, parasites ou substances chimiques.

  

Auto-anticorps : anticorps produits par les cellules B en réaction à un auto-antigène.

Anticorps particuliers produits, par une erreur de notre système immunitaire, contre nous-même. Ils attaquent notre peau ou à nos muqueuses en les prenant pour des choses étrangères à notre corps.

  

Auto-antigène : antigène qui fait partie du « soi », de son propre organisme et qui est de façon anormale reconnu comme étranger et donc déclenche une réaction du système immunitaire.

Dans le pemphigus, les auto-antigènes sont des protéines qui permettent l’adhésion des cellules épidermiques entre elles. Dans les pemphigoïdes, il s’agit de protéines qui se situent dans la membrane basale cutanée, assurant l’adhésion de l’épiderme au derme.

 

→ Retour haut de page Lexique

 
→ Voir aussi Questions/réponses


Mots-clés : ,

 _________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Mentions légales                                                                                                                                                                                                         
Evolutions site réalisées par Intonaco Créations